« La crise consiste justement en ce que l 'ancien meurt 

et que le nouveau ne peut pas naître : pendant cet  interrègne, 

on observe les phénomènes morbides les plus variés » 

Antonio Gramsci - Cahier de prison 

<  Le contexte pandémique du Covid-19 en France et à l'échelle planétaire n'a épargné personne et La Zampa, comme l'ensemble des acteurs de notre société, se voit dans l'obligation d'annuler ses activités publiques à venir. 

Quatre spectacles, FAR WEST, BLEU, SPEKIES et DEVENIR HIBOU devaient être présentés entre le 25 mars et le 10 avril prochain à Nîmes, Albi et Marseille.

La majorité d'entre eux seront reportés à une période ultérieure, dont nous vous communiquerons prochainement les dates précises.

Dans cette situation inédite qui nous amènera, quoiqu'il en soit, à reconsidérer notre rapport au monde, soyons forts les uns, les autres, les uns avec les autres.

Au plaisir de vous retrouver très bientôt.

Solidairement vôtre.

La Zampa  >

"... L'origine de notre monde n'est pas dans un événement, infiniment distant dans le temps et l'espace, à des millions d'années-lumières de nous ‒ elle ne se trouve pas plus dans un espace dont nous n'avons plus aucune trace. Elle est ici, maintenant. L'origine du monde est saisonnière, rythmique, caduque comme tout ce qui existe. Ni substance, ni fondement, elle n'est pas plus dans le sol, que dans le ciel : mais à mi-distance entre l'un et l'autre. Notre origine n'est pas en nous ‒ in interiore homine ‒, mais en dehors, en plein air. Elle n'est pas quelque chose de stable ou d'ancestral, un astre aux dimensions démesurées, un dieu, un titan. Elle n'est pas unique. L'origine de notre monde, ce sont les feuilles : fragiles, vulnérables et pourtant capables de revenir et revivre après avoir traversé la mauvaise saison."

Emanuele Coccia - La vie des plantes 

SPEKIES ©Vanessa Gilles