LA BELLE HUMEUR (2021)

Regarde-moi ©Benoit Gob

« Le côté de la nuit est fâcheux : obscenus dira-t-on. » Jean-Toussaint Desanti

 

Ce qui repousse la vue et pourtant se montre ; ce qui doit rester secret et pourtant s'exprime.

Mais, est-ce la nuit qui opère réellement sur nous, ou plutôt nous qui percevons en elle cette part aveuglante de nous-mêmes ?

Est-ce la nuit qui nous absorbe, ou plutôt nous qui voyons en elle la possibilité de s'y répandre ?

Est-elle obscène ? Désignerait-elle l'unité de la dissimulation et du dévoilement ? Ou sommes-nous plutôt cette tache noire qui inquiète le regard.

Nous sommes nuit.

 

Nous sommes cette vibration, cette zone trouble

Nous sommes ce désir impérieux que cela ne s'arrête jamais.

Nous sommes ce corps impatient d'agir, cette quantité de force dont on pressent la charge. Cet espace nocturne du « sans image ».

Nous sommes ce qui fait nuit dans un monde engourdi par la lumière.

Nous sommes ce corps massif, ce corps labile, ce corps sauvage.

Nous sommes cet espace tendu, que l'on perce pour y voir l'intérieur.

Nous sommes cette ombre qui se jette à nos pieds.

Nous sommes la matière qui s'étend, cherchant toujours à inclure plus loin.

Nous sommes ce qui s'étire, s'ouvre.

Ni tout à fait mort, ni tout à fait vivant, nous sommes le démantèlement et la recomposition.

Nous sommes invitation, convocation au « laisser-faire ».

Nous sommes ce qui s'effondre enfin.

Nous sommes ce qui méduse, offusque et chasse le regard ailleurs.

Une abondance indiscrète, ni banale, ni rassurante.

Nous sommes le refuge, le repos, le bercement.

Nous sommes résonance, et ses multiples modes d'existence.

Nous sommes le silence, la respiration.

Nous sommes écho, crépitement, secousse.

Nous sommes ce qui se déforme, se distend, se disjoint.

Nous sommes tout ce qui apparaît de nouveau.

Nous sommes la fin, et ce qu'elle achève, c'est l’inachèvement même.

Nous sommes ce mouvement.

CRÉATION

// Juin 2021 Festival Uzès Danse

ÉQUIPE

Chorégraphes Magali Milian, Romuald Luydlin

Assistante Laurie Bellanca

Interprètes Alice Bachy, Romuald Luydlin, Magali Milian, Camilo Sarasa Molina et Anna Vanneau

Musique Jean-François Laporte

Oreille extérieure Mars Sens

Décors et costumes Lucie Patarozzi

Scénographie et lumière Denis Rateau

Régie son et arrangements Valérie Leroux

Dramaturgie Marie Reverdy

PARTENAIRES

Production La Zampa en coproduction avec Productions Totem Contemporain Montréal

Coproducteurs La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie, L'Usine CNAREP Tournefeuille Toulouse Métropole, Théâtre Molière-Sète scène nationale archipel de Thau, L'Empreinte Scène Nationale Brive - Tulle*, La Scène Nationale du Sud-Aquitaine – Bayonne*, Théâtre de Nîmes scène conventionnée*

Aide à la résidence Montpellier Danse, L'Usine CNAREP Tournefeuille Toulouse Métropole, La place de la Danse CDCN Toulouse-Occitanie, ICI-CCN Montpellier Occitanie Direction Christian Rizzo*, HYBRIDE #3 projet de coopération L'Usine / Japon / Villa Kujoyama, Châteauvallon - Le Liberté Scène nationale Toulon Provence Méditerranée, La Maison CDCN - Uzès studio mobile, L'Archipel scène nationale de Perpignan*

* en cours

CRÉATION

 

// Juin 2021

Festival Uzès Danse 2021 / La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie

CALENDRIER DES RÉSIDENCES

// / 26 février 2021

Festival Montréal Nouvelles Musiques - Avant-première

// 21 janvier au 7 février 2021

La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie / Studio mobile La Grand Combe

// 19 - 30 octobre 2020

La Place de la Danse, CDCN Toulouse - Occitanie

// 5-16 octobre 2020

L'Usine Centre national des arts de la rue et de l'espace public Tournefeuille / Toulouse Métropole

// 22 septembre - 2 octobre 2020

Montpellier Danse

// 7 au 18 septembre 2020

Chateauvallon - Théâtre Le Liberté Scène nationale de Toulon

// 9 - 19 août 2019

Villa Kujoyama Kyoto, dans le cadre de HYBRIDE projet de coopération L'Usine / Japon / Villa Kujoyama

​​